BACALAR, la meilleure ville mexicaine pour « chiller »

Bacalar c’est surtout une lagune d’eau douce, aux 7 nuances de bleu. Ce sont des histoires de pirates, de trésors… Le lac s’étend sur une soixantaine de kilomètres.

Bacalar, c’est aussi la ville du chill ! Au départ un charmant village qui prend maintenant des airs de ville hippies. On retrouve aujourd’hui du street-art un peu partout. Les nouvelles adresses branchées fleurissent. En 2 ans, la ville a beaucoup changé mais a su gardé son charme fou. On se sent bien ici, le temps avance plus lentement. C’est presque 12k habitants !

Vivre des expériences à BACALAR

Comment tomber amoureux de de la lagune avec Kristel ?

Elle te promène sur son magnifique petit bateau qu’elle a peint elle-même avec sa fille. Déjà ça, je trouve ça tellement cool. Le bateau a vraiment un look d’enfer, et je trouve qu’il va bien avec la lagune de Bacalar.

Kristel est française d’origine, elle vit au Mexique depuis 25 ans, elle est arrivée ici avec ses parents adolescente. Elle adore la lagune, elle l’a connait par coeur pour y naviguer presque tous les jours à bord de son petit bateau.

Quand tu l’as voie arriver, tu as tout de suite le sourire comme elle ! Elle réalise la chance qu’elle a de vivre dans cet endroit un peu magique qu’est Bacalar. Tu prends place dans le bateau et l’aventure commence. Kristel en connait un rayon sur l’éco-système abrité par la lagune, tu passes devant le Fort San Felipe et là tu entends parlé de pirates !

Tu t’arrêtes d’ailleurs sur leur canal, un projet de restaurant n’a jamais vu le jour s’est transformé en toile pour les artistes. Tu sautes du bateau pour une première baignade, tu t’avances un peu, et là, les couleurs que tu vois sont absolument fabuleuses, tu distingues très bien les différents bleus qui composent la lagune.

Kristel t’invite à un petit peeling à travers un bain de boue, ça permet d’avoir la peau douce, pas de chi-chi tu te prêtes à l’exercice avec humour ! Elle n’oublie pas de te désaltérer avec sa citronnade maison (une tuerie) et quelques fruits frais (tu as vu, elle prend soin de toi).

Tu rejoins ensuite une cenote émergée, je n’en avais jamais vu avant. C’est très impressionnant surtout que celle-ci est très profonde, elle alimente la lagune en eau douce. Kristel te lance masque et tuba pour aller faire un peu d’exploration sous-marine, ce que tu vas voir est bluffant !

On reconnait le contour de la Cenote car l’eau est plus foncée à cet endroit là
Le fond marin est impressionnant

On finit la matinée en beauté par l’île aux oiseaux, un endroit paradisiaque (je sais au Mexique il y en a beaucoup, j’y peux rien). Les oiseaux volent au dessus nous, l’eau est translucide, les rayons du soleil nous offrent les plus beaux bleus de la lagune. Là, tu profites, tu te détends, tu imprimes ce moment pour le garder près de toi les mauvais jours.

Kristel & la Flora 
Expérience FIIGEE

La lagune au gré du vent à bord du voilier de Roberto

Roberto est Mexicain, ça fait quelques années qu’il a quitté Cancùn la grand ville pour la petite Bacalar, et il se plait ici. Il a ouvert son snack de tacos qui ne désempli pas (j’en parle plus bas).

Roberto est passionné de voiles et son kiffe, c’est de te faire découvrir la laguna à « sa » manière. Ici, pas de spot touristique ou de tracé précis, on vogue au gré du vent, on découvre un autre visage de la lagune. En plus, Roberto est super fort, il arrive à éviter le monde ou les quelques bateaux bruyants.

La lagune t’offre des paysages vraiment différents en fonction du temps qu’il fait, qu’il fasse beau ou « moche », les couleurs restent très impressionnantes. J’ai aimé cette façon douce de découvrir la lagune, dans le respect de la nature et de l’écosystème avec Roberto. Il arrive bien à te transmettre son amour pour cette lagune et fait aussi de son mieux pour la préserver.

Roberto - Las Velas 
Expérience FIIGEE

Le Fort San Felipe

Le Fort a été construit pour protéger les habitants des pirates et des indigenas, il a aussi été utilisé par les Blancs comme avant-poste pendant la guerre des Castes. Les rebelles mayas s’emparent du Fort en 1859, et le tinrent jusqu’à la conquête du Quintana Roo en 1901 par les troupes mexicaines.

Aujourd’hui, c’est un musée où on retrouve du matériel de guerre mais aussi des uniformes etc. On y apprend l’histoire du Fort et de la lagune. Je l’ai trouvé plutôt ludique, et je trouve ça important de visiter aussi ce type monuments quand je voyage.

Forteresse
Angle Av 3 et Calle 22
Ouvert de 9h à 19h mar-dim
Prix : 67 $M

Où manger ?

La Playita

J’ai adoré cet endroit, alors oui, il est peut-être un peu plus cher que les autres, mais la qualité est au rendez-vous et l’emplacement est parfait. Tu arrives devant, un panneau nous indique la marche à suivre « Mangez, buvez & baignez-vous » donc n’oublies pas ta serviette & ton smile !

Le restaurant est réputé pour son poisson frais & ses fruits de mer, avec mes copines du jour, nous avons goûté un peu à tout, et quel délicieux moment. L’endroit est décoré avec goût – niveau boisson pense à tester leur Mezcal Alipùs, il envoie du lourd !

PS : Merci Kristel pour l’adresse, je suis conquise 😉

La Playita
Av Costera 765
angle Calle 26
Prix : Plat 105/150$M - Page FB

Rasta Fish Tacos

De délicieux tacos, pas chers, préparés avec amour (et des produits frais évidemment). Idéal pour les petits budgets, on est accueilli ici avec le sourire et la musique reggae. Cette ambiance est parfaite pour Bacalar !

 

Rasta Fish Tacos
Avenida 5 # 76 entre calle 16 y calle 14. Col. Magisterial.
Page FB

Pizzeria Bertilla

J’ai testé il y a 2 ans, et j’ai re-testé quand j’y suis allée cette année. Les pizzas et les pâtes sont délicieuses. C’est pas très local je l’admets mais ça fait du bien de faire une pause avec les tocs de temps en temps et de manger une bonne pizza ou des bonnes pastas !

Voilà une valeur sûre et une vraie institution à Bacalar, Bertilla c’est la patronne et elle fait aussi le service, tu n’auras pas de mal à la reconnaître.

Pizzeria Bertilla
Avenida 5 | 5th Ave. between 18th Street and 20
Page FB

Kai Pez au bord de la Lagune

Le restaurant est juste en face du Fort et donne sur la lagune. C’est un restaurant typique mexicain. J’ai testé ici les tacos, les empanadas et évidemment le guacamole : tout était vraiment très bon.

Le service à la mexicaine est sympathique et l’établissement est propre.

Kai Pez
Avenida 1 Boulevard Costero 17 | Esquina Calle 20
Page FB

Où faire du shopping  ?

Corazon de PIÑA

Je suis à la base une fan inconditionnelle d’ananas, alors quand un mini shop s’appelle « coeur d’ananas », je m’arrête c’est évident !

C’est Mabel (je trouve ça tellement mignon de s’appeler « ma belle ») qui a créé son mini-shop sur la Place principale. Elle peint sur des morceaux de bois des phrases qui l’inspire ! J’ai dût me retenir de tout prendre par manque de place, mais j’ai tout de même craqué pour deux pancartes <3.

Corazon de Pina
Calle 20 y ave 3
Contact : Mabel Montalvo

Où dormir ?

Le Yak Lake Hostel

J’y suis restée quelques jours : j’aimé la déco, la propreté du lieu, l’ambiance, la localisation centrale qui permet d’aller à pied au centre-ville.

De chouette rencontres dans cet Hostel, ils ont aussi des chambres privées et le petit-déjeuner compris est plutôt basique mais bon : fruits & pain + confiture & céréales.

The Yak Lake House
Avenue 1 between Streets 24 and 26 / BACALAR
Page FB

Las Velas

Je conseille cet endroit plutôt pour les couples ou les familles. Je n’y ai pas dormi, mais j’ai visité tout l’hôtel. Les chambres sont joliment décorées grandes et propres, certaines ont une terrasse avec une belle vue sur la lagune.

L’endroit est clean, il y a un restaurant et un bar, c’est pas tout près du centre mais accessible en taxi ! Le plus ils ont des paddles et kayak à disposition et de jolies balançoires sur le pontons.

Las Velas
Avenida Costera No. 169 / BACALAR
Page FB

Je déconseille FORTEMENT le Green Monkey Hostel : c’est sale, mal entretenu, pas d’eau pendant deux jours, il y a des tentes à l’extérieur dans tout le jardin – j’ai détesté les entendre copuler la nuit (haha).

Les Taxis : Petit conseil pour les femmes seules, ne monter pas à l’avant des taxis. J’ai eu un petit soucis avec l’un d’eux qui avait pris d’autres passagers à l’arrière, une fois qu’ils étaient descendus, il a mis sa main sur ma cuisse à plusieurs reprises malgré que je lui demande d’arrêter. Une fois que je lui ai bien gueulé dessus, il m’a mené à bon port mais j’ai eu un petit coup de stresse. Le taxi était le n°67 (je crois…).

En résumé, j’ai adoré BACALAR ! Si tu testes une adresses ou contact que j’ai partagé ici – j’aimerai beaucoup avoir tes impressions. Aussi n’hésites pas à le compléter avec tes propres conseils pour les futurs voyageurs 🙂

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

16 réponses sur “BACALAR, la meilleure ville mexicaine pour « chiller »”

  1. J’y suis à l’instant même, et vu le descriptif que tu en fait, il y a de quoi être déçu. Tu survends l’endroit. Certes, la lagune et très jolie et l’eau douce d’une pureté intense. C’est un lieu paisible où on peut se ressourcer dans son hôtel. Mais il n’y a rien d’impressionant a voir les racines d’un arbre sous l’eau, ni de paradisiaque dans l’île des oiseaux. C’est un îlot, avec des buissons et des cygognes. La ville surtout n’a rien d’attrayant. Il n’y a quasi pas de street art et ça n’a rien d’un village hippie. Il y’a quelques bons restaurants mais pas de vie. On dirait que tu survends un scénario pour plaire à ton lecteur

    1. Je pense qu’on a tous une façon différente de vivre les voyages et d’appréhender les lieux que l’on visite. Je ne suis pas d’accord avec le fait que la seule chose à faire soit « se ressourcer dans son hôtel » c’est d’ailleurs pour cette raison, je pense, que tu n’as pas eu l’occasion d’arpenter la ville à la découverte du street art qui pousse un peu partout. Si tu n’es pas impressionné par les cenotes, c’est un avis personnel, moi les racines d’arbres sous l’eau ça ne me laisse pas indifférente. Je ne survends rien pour plaire au lecteur ! J’invite à lire les autres commentaires… On dirait que tu es le seul de cet avis, dommage 😉

  2. La sortie avec kristel est excellente, un très bon moment je recommande 😉
    Et playita huuummm excellent.

    Bacalar est vraiment a part a ne louper sous aucun prétexte !!!

  3. Christel est une amie avant tout ! Nous avons une agence de voyage francophone à Mexico et Cancun et Christel assure toutes nos escapades sur la Laguna pour le plus grand plaisir de nos clients !

        1. Bonjour Christelle 🙂
          Vous pouvez la contacter à travers le lien « expérience » dans l’article. J’espère que Bacalar vous plaira, j’ai adoré cette ville au bord de la lagune. Bon voyage au Mexique, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions

  4. Merci pour les bons conseils. Nous sommes à casa bakal, un hotel magnifique, qui vient d ouvrir. Nous avons une cabane face au lagon et c est paisible et merveilleux. Le patron s occupé personnellement de nous et nous indique les meilleurs endroits à visiter. L atmosphère est très relaxe et sympa et on se sent chez soi. Il y a un voilier, des stand up paddle, des bicyclettes etc. Un endroit de rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.